Accueil » Harnes VB : les Harnésiens glanent le derby !

Pour le compte de la cinquième journée d’Élite Masculine, le Harnes Volley et l’AL Caudry s’affrontaient. Un derby du Nord sous très haute tension. Très rapidement, ce choc du haut de tableau a tourné à l’avantage des locaux. Grâce à cette victoire, le Harnes VB passe leader de sa poule.

LE HVB ENCHAÎNE UNE TROISIÈME VICTOIRE

Luka Marinkovic Harnes VB
A l’image de Luka Marinkovic, les Harnésiens ont fait parler la poudre sur le parquet – Photo : Emile Pawlik

Jour de derby pour le Harnes Volleyball et l’AL Caudry Volleyball. Après deux victoires consécutives face à Cesson et Épinal, la Team Obus avait à cœur d’enchaîner. Dans une salle Maréchal décorée aux couleurs d’Halloween et devant plus de 400 spectateurs déguisés pour l’occasion, les protégés de Loïc Bouanda sont rentrés très rapidement dans leur match. De quoi effrayer davantage les visiteurs dès l’entame de la rencontre. Dans le premier set, les Harnésiens creusent l’écart et prennent un avantage de quatre points (4-0 / 6-2 / 8-4). Cette avance continuera de s’agrandir, grâce notamment aux nombreuses fautes adverses, présentes tout au long de la rencontre dans le jeu caudrésien. Cela leur permet de prendre petit à petit le large (10-4 / 15-5 / 20-7).

Composition Harnes VB
La composition de Loïc Bouanda pour affronter Caudry – Nzeau Design

Les doubles champions en titre en Élite Masculine sont très agressifs dans les services, notamment par le biais de Luka Marinković et Baptiste Iotefa. “On s’attendait à une grosse pression de la part d’Harnes dès le service. Même si nous étions égaux dans le jeu, ça n’aurait pas suffi. Notre mauvais placement du bloc défensif s’est répercuté ensuite sur les réceptions”, explique Roman Ondrusek, entraîneur de l’AL Caudry Volleyball.
Certes agressifs dans tous les compartiments de jeu, et cela tout au long de la rencontre, les Harnésiens ne laissent rien passer. Ils remportent haut la main le premier set (25-12). Dans la deuxième manche, la tâche était bien plus ardue. Le changement de côté profite aux Caudrésiens qui se réveillent pour donner du fil à retordre aux Charbon & Sang. Dès l’entame, les débats sont serrés (2-2 / 4-4 / 9-8). En milieu de partie, le Harnes VB accélère et hausse son niveau. De fait, cela permet de prendre une petite avance (12-8 / 15-11 / 19-14). Cela provoque les temps-morts de Caudry. Les visiteurs se reprennent dans le money time et reviennent à 23-23. S’ensuivent de longs échanges, les deux équipes prenant les devants chacun leur tour. Mais sur un contre magistral, Baptiste Delaroque assène finalement le point final (32-30).

Après la pause, les Harnésiens reviennent avec la hargne de gagner ce match sans concéder de set. Malgré une légère frayeur en début de manche (2-3), les locaux réagissent et prennent plusieurs longueurs d’avance (10-7 / 14-10 / 20-11). Tout en gérant leurs efforts, les Charbon & Sang dominent dans tous les domaines. Cependant, après avoir marqué le point final du deuxième set, Baptiste Delaroque récidive son coup sur un smash puissant (25-15). Entre la vivacité de toute l’équipe harnésienne et les fautes à répétition de Caudry, les protégés de Loïc Bouanda remportent avec allégresse le match (25-12 / 32-30 / 25-15).
“C’est vraiment top ! C’est l’une des plus belles équipes du championnat. Malgré les relâchements du deuxième set, il n’y a pas grand-chose à dire, c’est une belle victoire”, exprime le coach du Harnes VB. La Team Obus enchaîne donc trois victoires consécutives. Elle reste invaincue à domicile et n’a toujours pas concédé de set chez elle. “Je suis fier de notre équipe. Avec le public tout se passe à merveille, pour l’instant je suis très satisfait”, déclare Alexandre Capet. Au classement, Harnes prend la tête du championnat au profit de Conflans, leur prochain adversaire, battu par Calais Saint Pierre (3-1). Les Charbon & Sang comptent désormais onze points. Ils se déplaceront chez leur dauphin le 5 novembre prochain pour un match très important.

LE JOUEUR DU MATCH : LA PUISSANCE RÈGNE CHEZ BAPTISTE IOTEFA

Baptiste Iotefa Homme du match Harnes VB
Auteur d’un match solide, Baptiste Iotefa confirme sa bonne forme – Photo : Emile Pawlik

Auteur d’un très bon match, Baptiste Iotefa a été élu MVP par la rédaction. Dès le début de la rencontre, le pointu du Harnes VB montre de l’agressivité. Avec des services puissants et des frappes majestueuses, il déstabilise la défense adverse. Cela permet ensuite à ses coéquipiers de se placer de la meilleure des manières au filet. Présent aussi à la réception, le joueur de 25 ans finit deuxième meilleur marqueur de son équipe avec 13 points, derrière Alexandre Capet. “Dans le premier set, on a bien communiqué. Dans le deuxième, on s’est laissé aller en se disant que cela allait être facile. Et dans le troisième, on a bien joué et cela sans faire de faute. Cela nous a amené à la victoire”, explique Baptiste Iotefa en interview.
L’ancien pensionnaire de Ligue B avec Rennes est venu dans le Nord pour avoir du temps de jeu. Mais ce n’est pas la seule raison. “Il y a beaucoup de jeunes et je voulais les motiver afin qu’ils montent en niveau. J’apporte mon expérience”, confie-t-il. Son intégration au sein du club se passe très bien. Il envisage de rester encore quelques années et de mener Harnes vers les sommets.

LE FOCUS : GUILLAUME RULKIN, DE PARENT DE JOUEUR À VICE-PRÉSIDENT

Guillaume Rulkin (Harnes VB) vice-président et speaker
L’homme à tout faire du Harnes VB a découvert le volley tardivement – Photo : Emile Pawlik

Il y a dix ans, Guillaume Rulkin ne connaissait pas du tout le monde du volley-ball. Avant d’être homme à tout faire au sein du club, il accompagnait son fils, Noah Rulkin, libéro en équipe première, aux entraînements et aux matchs. À force d’être présent très régulièrement, l’entraîneur de Noah lui propose de devenir coach. “C’est comme ça que je suis rentré dans le club il y a une dizaine d’années, en tant que manager des benjamins”, explique l’homme de 46 ans.
Administrateur système en semaine et animateur du club le week-end, Guillaume Rulkin s’est créé sa place petit-à-petit. “Au début, je n’étais que papa-accompagnateur de son gamin, puis il a fallu un peu d’aide pour entraîner. J’ai été formé pour apprendre à jouer au volley-ball, puisque ce n’était pas du tout mon truc. Et depuis j’ai été pris de passion”, exprime le nouveau speaker. Au sein du club, Guillaume Rulkin est multi-tâche : chargé de la communication, vice-président depuis juillet, entraîneur d’une équipe de jeunes et commentateur des matchs depuis le début de la saison. “Lors d’une rencontre amicale en septembre, j’ai remplacé Jérôme Pospieszny, le speaker initial. Puis Joachim Guffroy, l’autre vice-président, a trouvé que c’était vraiment top. Du coup, il m’a demandé de rester à ce poste”, raconte l’homme aux multi-casquettes. Son objectif est désormais d’apporter toutes ses compétences afin que le club grandisse.

Harnes Volleyball – Caudry : 3-0 (25-12 / 32-30 / 25-15)

Cinquième journée du championnat de volley-ball Élite Masculine

Salle régionale Maréchal, Harnes

La marque : Alexandre Capet (15 pts) ; Baptiste Iotefa (13) ; Baptiste Delaroque (10) ; Sylvain Morgado (9) ; Luka Marinković (8) ; Maxime Dillies (4)

Arbitres : Stan Claudiu et Laurence Greuillet

À Harnes, Max Ragazzi

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :