Accueil » J7 Ligue 1 : Monaco lance sa saison, Saint Etienne coule

Une 7ème journée particulière en Ligue 1 puisqu’elle a eu lieu exceptionnellement en pleine semaine et remplit donc le calendrier des clubs. De nombreux derbys ont eu lieu (3 au total) sur ces deux jours mais seulement 21 buts ont été marqués soit le pire ratio cette saison ce qui relance la polémique des matchs en semaine. Angers continue de régaler, rien ne va plus à Saint Etienne et les cadors qui calent, retour sur les faits marquants des principaux matchs !

Monaco tient sa première victoire

2 (Made in Foot)

Score : 3-1.
Il était temps ! Les supporters monégasques ont attendu cette victoire, l’AS Monaco restait sur 7 matchs sans victoire en Ligue 1 et cette série avait débuté contre Nice le 24 mai dernier (2-0) pour le compte de la dernière journée. Mardi soir pourtant, ce derby de la Côte-d’Azur semblait très déséquilibré car les niçois n’avaient plus perdu en championnat contre Monaco depuis février 2017 (3-0). De plus, les Aiglons abordaient cette rencontre confiants avec leur 3ème place (12 pts) contrairement à Monaco qui pointait 19ème (3 pts). Les 20 premières minutes sont assez équilibrées puisque les monégasques contrôlent le match au milieu de terrain mais Nice peut compter sur un Youcef Atal très remuant sur le côté (12 dribbles tentés, 2 passes clées). La première grosse occasion pour l’ASM intervient à la 25e minute avec un super travail de Gil Dias qui déclenche une superbe frappe du pied droit, le portugais voit sa frappe heurter le montant gauche de Benitez. Monaco continue de pousser et suite à une combinaison à 3 sur corner, Aleksandr Golovin vient transpercer la lucarne niçoise d’une frappe surpuissante du gauche (1-0 29e) et 2 minutes plus tard, Slimani pousse le ballon au fond des filets de Benitez mais le but est refusé par la VAR suite à une position de hors-jeu de Gelson Martins.
Le Gym est en difficulté en cette fin de première période enchaînant les erreurs individuelles mais les Aiglons vont réagir en début de 2nde mi-temps et égaliser par l’intermédiaire de Patrick Burner qui profite d’un mauvais renvoi d’Islam Slimani (1-1 54e). Dans la foulée, Nice perd un élément important sur blessure puisque Adam Ounas est percuté dans la surface par Fodé Ballo-Touré, l’arbitre ne siffle pas penalty mais en revanche, l’ailier algérien ne se relèvera pas. C’est un véritable coup dur pour les niçois qui se montreront inoffensifs par la suite alors que dans le même temps, Monaco va faire la différence grâce à un Fabregas des grands soirs et l’entrée de Ben Yedder. Golovin profite d’un super service de Slimani pour glisser un petit ballon piqué sur Walter Benitez (2-1 74e) puis Wissam Ben Yedder enfonce le clou sur une passe décisive d’Aleksandr Golovin (3-1 80e). Les joueurs du Rocher s’imposent 3 buts à 1, une victoire qui va leur faire du bien puisqu’ils sortent de la zone rouge et se classent 18e en position de barragistes (6 pts) en attendant de recevoir Brest samedi. Nice redescend en 7e position avec 12 points et recevra Lille dans le même temps.

Les Canaris surprennent Rennes

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-RENNES

Score : 1-0.
Ambiance particulière à la Beaujoire ! Ce sont des nantais tout sourire qui ont assisté à la fin d’une série cauchemar face aux Rennais : cela faisait 12 rencontres que les Canaris n’avaient pas battu les Rouges et Noirs soit depuis le 29 Septembre 2013 (1-3). Sur le papier, les supporters s’attendaient à un match spectaculaire avec des nantais surprenants qui pointaient 7èmes avec 10 pts et qui recevaient des Rennais invaincus à l’extérieur et 5èmes (11 pts). Mais Rennes est sur une pente descendante puisque après 3 victoires en ouverture du championnat, les bretons restent sur 4 matchs sans succès dont trois nuls consécutifs. Malheureusement, le public garni de la Beaujoire (26 952 spectateurs) a assisté à une rencontre terne avec peu d’occasions à se mettre sous la dent dans ce 91ème derby. Les 30 premières minutes sont très calmes, les duels sont âpres jusqu’à la 32e minute avec Adrien Hunou qui est lancé en profondeur et devance Alban Lafont, il s’écroule dans la surface et après intervention de la VAR, l’arbitre désigne le point de pénalty. Mbaye Niang se présente devant le gardien nantais et manque sa tentative, Lafont plonge du bon côté et repousse le tir !
Les nantais vont réagir avec Kader Bamba qui élimine 2 défenseurs dans la surface mais bute sur Edouard Mendy très réactif. En seconde période, la première occasion est pour les rouges et noirs avec un enchaînement de classe signé Romain Del Castillo, contrôle de la poitrine puis frappe enchaînée mais l’ancien lyonnais voit sa frappe détournée par Lafont. Les Canaris sont en difficulté mais vont bénéficier d’un pénalty puisque sur une frappe de Mehdi Abeid, Jérémy Morel semble toucher le ballon de la main. Nouvelle intervention de la VAR et l’arbitre désigne le point de pénalty pour la 2e fois de la soirée. Abdoulaye Touré transforme la sentence d’une splendide panenka (1-0 77e), ce but est autant plus cruel pour les rennais car c’est tout simplement leur premier but encaissé en déplacement cette saison. Nantes va manquer le break en fin de match mais c’est sans conséquence, les jaunes et verts remportent ce 91ème derby contre les Bretons et grimpent à la 4ème place (13 pts) avant leur déplacement à Lyon le week-end prochain, à noter qu’ils n’ont toujours pas encaissé de but à domicile cette saison. Rennes quant à eux, descendent à en 8ème position avec 11 pts et ne gagne plus, un mauvais signe prémonitoire avant d’affronter l’OM dimanche !

Alexandr Golovin prince de Monaco

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-NICE

Qui a marqué de son empreinte cette 7e journée de Ligue 1 ? Aleksandr Golovin, 23 ans, était sur un petit nuage mardi soir. Lors du derby de la Côte d’Azur, le russe a impressionné par sa qualité technique (2/3 dribbles réussis) et a aussi frappé deux fois au but pour 2 réalisations. Le premier inscrit par l’international russe est tout simplement magnifique, une frappe surpuissante qui est venue se loger dans la lucarne niçoise. Le second but est en partie due à une superbe inspiration d’Islam Slimani, Golovin a également distillé une passe décisive pour Ben Yedder. Une soirée parfaite pour le monégasque qui permet à son équipe de s’imposer pour la première fois de la saison, à titre personnel il ouvre son compteur de réalisations en championnat cette saison de quoi lui donner confiance pour les prochaines échéances. Et pourquoi pas devenir le prince de Monaco ? Surtout que ces dernières années, le joueur s’est montré beaucoup trop irrégulier et c’est un match qui va lui faire du bien !

En bref : Saint Etienne est défait par Metz 1 à 0 et s’enfonce dans une crise majeure, Montpellier s’impose dans le derby face à Nîmes sur le même score (1-0), Angers surprend Toulouse en fin de match 2 buts à 0 et Bordeaux est facile à Amiens (1-3). Les cadors sont en difficulté puisque Paris est méconnaissable et s’incline au Parc contre Reims (0-2), Marseille termine en difficulté à Dijon 0 à 0 et Lyon est décevant à Brest (2-2). Seul Lille se rassure face à Strasbourg 2 buts à 0.

Crédits photos : La Croix, Made in Foot, Francetvsport et le Figaro

Lenny Lussot – 26 Septembre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :