Accueil » La France troisième des Mondiaux de padel !

Direction les Émirats Arabes Unis et Dubaï, là où se sont déroulés du 31 octobre au 5 novembre les championnats du monde de padel. Pour cette 15e édition du championnat mondial, la France est parvenue à décrocher la médaille de bronze. Tout s’est joué face au Portugal.

L’ÉPOPÉE D’UN PARCOURS HISTORIQUE POUR LA FRANCE

Les Tricolores sont parvenus à valider leur place en quarts de finale des championnats du monde. Les Français ont réalisé trois victoires d’affilée nettes et sans bavure (3-0) durant les phases de groupe. Celles-ci ont eu lieu contre le Mexique, l’Égypte et le Qatar. Il n’y a pas eu de réelle opposition durant ces trois premières rencontres, tant le niveau des Français était supérieur.
Face aux Égyptiens, les trois matchs auront duré moins de 45 minutes. Au total, seulement cinq jeux seront concédés. Toutefois, ces trois victoires n’ont pas permis aux Bleus de s’assurer la première place du groupe. En effet, il fallait également battre le Paraguay. Pablo Ayma, sélectionneur de l’équipe de France, voyait cette première place comme primordiale. Le tout afin d’aborder les quarts de finale dans de meilleures conditions face à un deuxième de poule. En 2021, la France avait déjà affronté le Paraguay aux Championnats du Monde de padel à Doha. La rencontre s’était soldée par une victoire française après six heures de confrontation (2-1). Cette année, à Dubaï, les Bleus récidivent et parviennent à faire tomber les Paraguayens (2-1).
Encore une fois associés, Benjamin Tison et Adrien Maigret ont répondu présent. Ils ont offert à la France le premier point de la rencontre après un match accroché face aux vaillants Benitez et Miltos. C’est le duo Blanqué / Leygue qui a offert le point de la victoire. Au terme d’un match reporté face à la paire Adorno / Fernandez (6-3/6-2). La qualité mentale de chacun a été remarquable. C’est ce qui leur a permis d’obtenir de tels résultats durant ces phases de groupe.
Ainsi, la compétition a pu se poursuivre pour l’équipe de France. Elle a ensuite croisé la route de la Belgique en quarts de finale. La Belgique, qui, contre toute attente, a battu l’Italie sur la totalité des matchs (3-0). Pourtant, les Tricolores ne se sont pas laissé intimider. Poussés par leur bonne dynamique depuis le début de la compétition, les Bleus sont venus à bout du voisin belge (3-0) et se sont offerts une demi-finale historique contre l’Espagne.

BLANQUÉ ET LEYGUE POUR LA MÉDAILLE DE BRONZE

L'équipe féminine célèbre sa 7e place en compagnie des hommes

Battus 2 à 0 par l’Espagne en demi-finale, les Bleus ne partaient pas favoris face au Portugal lors de la petite finale. Toutefois, poussés par leur motivation et leur envie de marquer l’histoire du padel français, les hommes de Pablo Ayma ont su saisir leur chance pour s’offrir une première médaille mondiale. Bien lancés par la victoire de Benjamin Tison et Adrien Maigret face à la paire P.Araujo/P.Ferreira (7-6/6-4), les Bleus auraient pu accuser le coup.
En effet, le deuxième match ne se passe pas comme prévu et se solde par la défaite du duo Jérémy Scatena / Johan Bergeron contre M.Deus/N.Deus (7-6/6-7/6-3). Les regrets se font ressentir, tant les occasions de mener au score étaient belles et bien présentes pour les Français. Lors de la première manche, les Bleus ont pourtant eu deux balles de set à 6 points à 4 lors du tie-break.
Bastien Blanqué et Thomas Leygue, chargés de ramener le point décisif aux Bleus, n’ont pas cédé à la pression. En breakant à 4-3 contre la paire M.Oliveira/A.Ramos, ils ont réussi à terminer le premier set rapidement (6-3). Blanqué et Leygue n’avaient plus qu’à confirmer leur ascendance lors du deuxième set. C’est ce qu’ils ont fait. Après un break réussi dès le troisième jeu de la deuxième manche, les Bleus parviennent à conserver cette longueur d’avance jusqu’à la fin de la rencontre.  Une première balle de match manquée, mais la seconde balle vient anéantir tout espoir portugais. Le duo français célèbre sa victoire (6-3/6-4) en s’écroulant sur le terrain, image symbole d’un grand accomplissement. Ils sont d’ailleurs immédiatement rejoints par tous leurs coéquipiers et coéquipières de l’équipe de France, prêts à fêter dignement cette première médaille mondiale. 

LA PROGRESSION DES NATIONS EUROPÉENNES EN PADEL

Bleus Padel

C’est tout simplement la première médaille mondiale de l’histoire du padel tricolore. Ainsi, la France devient la deuxième nation européenne de l’histoire, à monter sur le podium mondial après l’Espagne. Pour la première fois, la petite finale voyait s’affronter deux nations européennes. 
Dans le Top 4, seule l’Argentine réussit à représenter l’Amérique du Sud à Dubaï en remportant ces championnats du monde. Cela montre que les nations européennes progressent au sein de la hiérarchie mondiale, grâce à des joueurs qui rivalisent de plus en plus avec les principales superstars brésiliennes et argentines. Dès lors, la valeur historique de cette médaille de bronze et l’incroyable performance des joueurs français sont à souligner.
Pablo Ayma, quant à lui, parvient à marquer les esprits pour sa première à la tête de la sélection tricolore. Il avait déclaré que la France avait un coup à jouer face aux Lusitaniens et il ne s’était pas trompé. Avec ce bel exploit, la compétition se termine parfaitement pour les Bleus. Une médaille qui va mettre du baume au cœur aux supporters français et qui vient un peu atténuer la déception de la sélection féminine . Classées septièmes lors de ces championnats du monde, les Françaises ont réussi à gagner contre l’Allemagne lors de leur dernière rencontre.

Crédits photos : International Padel Federation

Matéo Cuesta

Laisser un commentaire

%d