Accueil » La French Touch s’empare des Internationaux de Toulouse-Balma !

Alors que les plus grandes stars mondiales du tennis sont sur les Masters 1000 à Indian Wells, les autres joueurs sont eux à la quête de points ATP sur des tournois de second rang mais tout aussi attractifs, comme à Toulouse-Balma avec son tournoi Future (15 000$) qui est organisé par la Ligue. Retour sur cette belle semaine française ici !

Grenier assume son statut !

2

La nouvelle réforme de l’ITF a pour but de réduire le nombre de joueurs classés à l’ATP à 750, mais il y a des irréductibles tels que Hugo Grenier (FRA, 372ème ATP) qui font de la résistance et veulent profiter de l’occasion pour se pérenniser sur ce circuit ! Il s’est défait de Raphaël Baltensperger (SUI, ITF 530) au terme d’un long combat pour remporter le titre : 4-6/6-3/6-4 !
« Je suis très content de ma victoire à Toulouse parce que je n’ai pas forcément très bien joué mais j’ai été très calme et concentré, ça fait toujours plaisir de gagner un titre d’autant plus en France ! », Hugo compte sur ce tournoi pour le relancer. « Il me manque de la régularité toute l’année pour être mieux classé, je vais jouer des Futures et des Challengers mais Roland Garros je n’y pense pas trop », bon courage dans ta quête Hugo !

Les Frenchies sont dans la place !

3

D’un côté, il y a la paire Herbert/Mahut qui est la preuve que cette discipline se développe en France et de l’autre, il y a Antoine Escoffier (FRA, 371 ATP) et Maxime Tchoutakian (FRA, 216ème ITF) qui ont été tout aussi fabuleux à Toulouse pour s’imposer ! Alors qu’ils ont failli se faire sortir d’entrée de jeu, ils ont pourtant déroulé le reste du tournoi jusqu’en finale face à la paire Gabashvili/Yevseyev (6-2/7-5) et ont donc ramené la coupe à la maison.
Maxime a réagi à ce titre : « C’est une bonne satisfaction de remporter ce double avec Escoffier, on a élevé notre niveau de jeu au fur et à mesure du tournoi donc plutôt content de remporter ce titre. », ils ne sont pas passés loin au 1er tour. « Le public a été au rendez-vous et nous a bien poussé dans les moments chauds du match, pas toujours évident d’avoir du public en Future donc c’était plutôt sympa ! », il a pu profiter de l’ambiance avec son partenaire, bonne route à toi !

Révélation du tournoi : Un Toulousain à la bataille !

4

Il se nomme Arthur Reymond, il est âgé de 19 ans et se classe 884ème ITF, et c’est une des wild card locales et surtout toulousaine du tournoi. Pour ce faire, il a fait honneur à cette invitation en allant jusqu’en ¼ de finale en simple après s’être incliné face au futur vainqueur du tournoi Hugo Grenier (5-7/4-6), et tout en éliminant deux autres compatriotes.
« Je suis satisfait du niveau de jeu global mais pas du résultat final car j’aurais aimé gagner le tournoin mais ça fait toujours plaisir de jouer à la maison devant ma famille qui ne me voit pas souvent jouer ! », ce fut certainement un boost pour lui. « Je vais faire une préparation sur terre avant de partir en Tunisie sur terre extérieure, j’essaie de progresser dans mon tennis et de gagner le plus de matchs possible donc j’ai envie de glaner des titres ! », nous te souhaitons bonne chance pour cet objectif !

Un grand merci à la Ligue Occitanie de tennis pour ses photos et à Lalia Benaboura pour sa collaboration, à l’année prochaine certainement pour l’édition 2020 !

Crédits photos : Ligue Occitanie de Tennis

 

Pavel Clauzard – 13 Mars

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :