Accueil » Le baromètre L1 n°8 : La zone rouge chamboulée

La pluie a eu raison du seul choc de cette 15ème journée entre Monaco et Paris mais cela ne nous a pas empêché d’assister à de belles affiches. On a pu voir la zone rouge complètement chamboulée avec le match nul entre Nîmes et Metz puis les défaites de Toulouse et Dijon. Ludovic Butelle s’offre un beau record malgré la défaite des siens et Lyon s’en sort bien tandis que son rival marseillais enchaîne, débrief des temps forts à suivre !

Le coup de mou pour Angers ?

3 (la Provence)

Score : 3-1.
Le surprenant 3ème de Ligue 1 qu’est Angers se déplaçait à l’Allianz Riviera de Nice, une victoire était impérative pour les joueurs de Stéphane Moulin après le succès de Marseille face à Brest la veille (2-1). Le technicien angevin a effectué quelques changements en laissant Traoré au repos et Alioui sur le banc, Butelle qui est l’homme fort en Anjou prend place dans les buts. Pellenard s’installe sur le côté gauche de la défense alors que Sada Thioub occupe seul le front de l’attaque mais face à eux, une équipe de Nice revancharde se dresse après sa défaite à Lyon 2 buts à 1. Patrick Vieira fait confiance à Youcef Atal sur le côté gauche et au trio Ounas-Dolberg-Maolida en attaque pour faire craquer l’invincibilité du portier angevin.
La première occasion est en faveur des niçois avec Myziane Maolida. Lancé en profondeur par l’ancien parisien Stanley Nsoki, le jeune ailier gauche crochète Pavlovic et frappe en dehors du cadre angevin. La dalle du SCO va faire parler d’elle 10 minutes plus tard avec Thomas qui sert Fulgini qui d’un contrôle magistral élimine 3 niçois et conclut du droit pour ouvrir le score dans cette partie et inscrire au passage son 1er but de la saison (0-1). Par la suite, les Jaunes et Noirs contrôlent le ballon mais vont se faire peur, Dolberg tente le piqué sur Butelle qui se montre décisif sur cette action. Mais le portier angevin craque 3 minutes plus tard sur une belle action collective des Rouges et Noirs, Lees-Melou sert Maolida qui centre au point de penalty et Arnaud Lusamba reprend ce ballon de la poitrine pour égaliser à 1 partout. Les deux équipes rentrent au vestiaire avec ce score de parité qui démontre bien que cette rencontre est très équilibrée.

La différence va intervenir dès le retour sur le terrain. Une nouvelle fois, les niçois jouent parfaitement bien en équipe et cela va payer, Lusamba sert Lees-Melou dos au but qui d’une talonnade bien trouvée offre un ballon à Maolida qui marque du droit et donne l’avantage aux Aiglons ! Angers n’a tout de même pas dit son dernier mot et Alioui entré au jeu auparavant croît égaliser à la 68ème mais son but est refusé pour une position de hors-jeu. Dans un temps-fort, les angevins poussent et Thioub manque l’occasion d’égaliser puisque sa frappe est captée par Benitez.
Cette inefficacité offensive du côté d’Angers va coûter cher car les niçois font le break dans le temps additionnel par l’intermédiaire de Kasper Dolberg (3-1). L’attaquant danois effectue un « une-deux » avec Lusamba et se retrouve en face à face avec Butelle, il remporte son duel en inscrivant ce troisième but niçois du pied gauche. Nice s’impose et s’éloigne de la zone rouge grâce à ses jeunes alors que Angers s’incline après 3 matchs sans défaite et devra faire mieux face à Marseille pour espérer rester dans le haut de tableau. Nice aura un déplacement périlleux du côté de Saint-Etienne.

Un nul aux allures de défaite

2 (Midi Libre)

Score : 1-1.
La lanterne rouge Nîmes recevaient Metz qui est juste devant dans un match très important pour le maintien des deux équipes en Ligue 1. Les Crocos restent sur 7 rencontres sans victoire dont deux défaites consécutives face à Strasbourg (1-4) et Angers (1-0), Bernard Blaquart met en place un 4-4-2 avec les attaquants Ripart et Stojanovski à la peine cette saison. Ferhat et Philippoteaux tenteront de dynamiser les ailes alors que Valls et Deaux se chargent de construire les attaques nîmoises ; Alakouch, Briançon, Martinez et Miguel forment la défense de la lanterne rouge. A noter que depuis leur retour dans l’élite, les nîmois n’ont pas perdu face à un promu et n’ont pas encaissé de but non plus. Côté messin, c’est un 4-3-3 qui se profile avec Maïga, Fofana et le capitaine Cohade au milieu, Diallo, se trouve à la pointe de l’attaque entouré de Traoré et Nguette. Les Grenats restent sur 3 nuls consécutifs et se montrent en difficulté hors de leur base avec une seule victoire cette saison en 8 matchs.
Les occitans sont les premiers à l’attaque avec Renaud Ripart qui, servi par Philippoteaux, tente une lourde frappe mais qui est trop écrasée et repoussée par Oukidja. Metz réagit de suite sur coup de pied arrêté avec Adama Traoré qui se charge de tirer ce coup-franc qui est contré par le mur nîmois et qui oblige Bernardoni à effectuer une très belle parade. Les efforts des messins vont être récompensés à la demi-heure de jeu, Matthieu Udol centre vers Habib Diallo qui marque de la tête (1-0). L’attaquant sénégalais marque son 9ème but de la saison et revient à une petite réalisation de Dembélé en haut du classement. Et ce petit but a failli intervenir 5 minutes plus tard, Fofana lance Diallo dans le dos de la défense gardoise qui élimine Bernardoni et pousse le ballon dans le but vide. Mais un instant plus tard il est refusé pour une position de hors-jeu, cela ne change rien au tableau d’affichage puisque ce sont bien les Grenats qui mènent au Costières 1 but à 0 !

Metz se montre de nouveau dominateur dans le jeu en deuxième période mais Nîmes va égaliser à l’heure de jeu par Renaud Ripart qui inscrit son 3ème but de la saison (1-1). Le nîmois marque du gauche sur un caviar de Duljevic rentré en jeu seulement 2 minutes avant cette égalisation. Malgré cela, les Crocos se montrent en difficulté et Metz se crée de nombreuses occasions, tout d’abord avec Thierry Ambrose qui se défait d’Alakouch puis frappe croisée que Bernardoni dévie du bout des gants. Les Grenats vont ensuite se voir refuser un second but pour hors-jeu, cette fois-ci c’est Maïga qui est en position illicite après avoir dévié de la tête un centre de Diallo. Nîmes s’en sort bien et tient le point du nul jusqu’à la fin de la rencontre. Les nîmois passent devant Toulouse au classement tout comme Metz qui se retrouve 17ème dorénavant. Dans la semaine, Nîmes se déplacera au Matmut Atlantique de Bordeaux tandis que Metz recevra Rennes.

Ludovic Butelle, le rempart du championnat

4 (Ouest France)

Le meilleur joueur de ce week-end ne s’est pas illustré mais a établi un nouveau record cette saison, et ce record c’est Ludovic Butelle qui le détient. Le portier angevin n’a rien pu faire à Nice lors de la défaite des siens 3 buts à 1 mais il s’est tout de même montré décisif devant Dolberg lorsque son équipe menait 1-0. Mais le gardien du SCO qui dispute actuellement sa 3ème saison consécutive en Anjou (5ème au total) est celui qui a tenu le plus de minutes consécutives sans encaisser de buts cette saison soit 423 minutes ! Cette invincibilité a débuté à Montpellier lors de la 11ème journée (0-0), puis a perduré lors des 3 journées suivantes (1-0 face à Strasbourg, 0-0 à Reims et 1-0 contre Nîmes).
Cette série s’est arrêtée à la 39ème minute du match entre Angers et Nice ce week-end et c’est Arnaud Lusamba qui a trompé le gardien angevin avant que Maolida et Dolberg ne le battent de nouveau. Malgré cela, Ludovic Butelle a réalisé 7 « clean-sheets » en 15 matchs de Ligue 1, une belle performance qui le classe parmi les meilleurs gardiens du championnat. Et peut-être que cette série se réitérera dès mardi lors de la réception de l’OM à Raymond Kopa qui sait ?

En bref : Tout a débuté avec la victoire olympienne au Vélodrome face à Brest 2 buts à 1 grâce au nouveau héros Radonjic, Lyon a dû s’employer à Strasbourg mais s’impose (1-2) alors que Nice renverse le SCO d’Angers 3-1. Montpellier sort vainqueur d’une très belle rencontre face à Amiens 4 buts à 2, Reims et Bordeaux se neutralisent 1 partout tout comme Nîmes et Metz, Lille bat Dijon sur la plus petite des marges (1-0). Devant, Nantes plonge Toulouse dans la crise (2-1) alors que Rennes bat Saint-Etienne sur le même score avec un but dans le temps additionnel. La 16ème journée de Ligue 1 se déroulera mardi et mercredi avec de très beaux matchs comme Angers-Marseille, Lyon-Lille ou encore Saint-Etienne-Nice.

Crédits photos : Le Républicain Lorrainla ProvenceMidi Libre et Ouest France

 

Lenny Lussot – 2 Décembre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :